• Ligue contre le Cancer

Le droit à l'oubli fait ses premiers pas


Les emprunteurs n’auront plus à déclarer certains cancers une fois guéris.

Le « droit à l’oubli » devrait pouvoir s’appliquer à cinq types de cancers, le cancer du sein, le cancer du testicule, le mélanome de la peau, le cancer de l’utérus et le cancer de la thyroïde, selon certaines conditions.

« Au-delà d'un certain délai, les demandeurs d'assurance qui ont eu un antécédent de cancer n'auront plus à le déclarer », a expliqué la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui a, dans son discours du 4 février, souligné le travail de la Ligue.

L'INCa* explique que « la grille (en pièce jointe) n'est pas figée, il s'agit ici de sa première version. Les délais impartis ne permettaient pas de traiter tous les cancers, ni toutes les pathologies chroniques ».

* INCa : Institut National du Cancer

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout