• Julia Leloup

Viande rouge et cancers

En 2015 déjà, l'OMS (Organisme Mondiale de la Santé) alertait et mettait en garde contre une consommation excessive de viande rouge et de viande transformée.
En 2019, une étude menée par l'Université d'Oxford et financée par le Centre britannique de recherche sur le cancer, vient appuyer ces recommandations grâce à l'analyse sur 6 ans, des données de plus de 500 000 personnes.
Ainsi, par exemple, parmi 10 000 personnes ayant consommé 21 g par jour de viande rouge et de viande transformée, 40 ont été diagnostiqué avec un cancer de l'intestin. Ce même chiffre passe à 48 diagnostics pour 76 g par jour.
Est-ce que pour autant la viande rouge est à bannir entièrement ?
Les recommandations suites à cette étude concernent plutôt sa consommation avec modération et surtout en évitant au maximum la viande transformée, plus riche en nitrites, à l'origine supposée des cellules cancéreuses.
Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver l'article suivant, les recommandations de l'OMS ainsi que l'étude de l'Université d'Oxford.
42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout