États Généraux de la Prévention des Cancers, que faut-il retenir ?

23 Nov 2018

Hier, le 21 novembre 2018 avaient lieu les 1ers États Généraux de la Prévention des Cancers, organisés par la Ligue Contre le Cancer.

 

40% des cancers pourraient être évités parce qu'ils sont dus à des facteurs de risque modifiables et bien connus. Malheureusement, en France, seulement 2,2% du budget national lié à la santé sont consacrés à la Prévention.

 

Partie de ce constat, la Ligue a donc mis en place ce mouvement de réflexion et de mobilisation sur les enjeux d'une stratégie de prévention dans les années à venir.

Le but étant de proposer ensuite un plan d'actions cohérent et ambitieux, permettant de développer et d'intensifier la prévention des cancers.

 

Comment ce plan a-t-il été construit ?

  • 10 ateliers thématiques, qui ont réuni plus de 500 personnes (des représentants de la société civile et des experts)

  • 1 consultation publique digitale, où près de 1 000 citoyens ont exprimé leur avis et élaboré des propositions face à diverses problématiques

  • Avec la mobilisation d'enfants dans le cadre scolaire, 3 100 élèves de 93 établissements différents ont travaillé sur ce projet pour exprimer leur point de vue

Et ensuite ?

 

Ces échanges d'idées, de confrontation de points de vue ont ensuite abouti sur la rédaction de 11 propositions, rassemblées avec le travail des ateliers, dans le Livre Blanc. Celui-ci a été remis au Président de la République et à ses ministres.

 

Les États Généraux ont aussi été l'occasion pour le CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental, avec un rôle d'influence des politiques publiques gouvernementales) de se saisir de cet enjeu de santé publique qu'est la question de la Prévention dans la société. Il a ensuite présenté et voté à l'unanimité une résolution. Celle-ci porte sur les axes suivants :

- Créer les conditions d'une culture collective des cancers

- Concrétiser la prévention au plus près de la population pour s'adapter au public

- Pérenniser et valoriser les actions de prévention

 

 

Voici les 11 propositions phares issues des ateliers des États Généraux de la Prévention des Cancers :

 

1) Renforcer l'implication des citoyens dans les politiques de prévention et la promotion de la santé.

Étendre la démocratie en santé au champ de la prévention à tous les échelons.

 

2) Créer un dispositif d'information numérique national de référence visant à informer et à sensibiliser les individus et les populations à l'exposition aux risques.

 

3) Promouvoir, dès le plus jeune âge, et tout au long de la scolarité, les comportements favorables à la santé.

 

4) Permettre à chacun de connaitre les facteurs de risque auxquels il a été exposé tout au long de sa vie.

 

5) Réduire les inégalités d'accès à la prévention.

 

6) Professionnaliser et reconnaitre les acteurs de la prévention.

 

7) Intégrer un volet prévention des cancers dans toutes les politiques publiques aux différents niveaux territoriaux

 

8) Créer un cadre réglementaire favorable à la prévention et permettant d'aller vers une dé-normalisation des principaux facteurs de risque et des causes de cancers que sont l'alcool et le tabac.

 

9) Renforcer la recherche sur les déterminants des risques de cancer.

 

10) Développer une politique ambitieuse de lutte contre les cancers viro-induits.

 

11) Prévenir les conséquences néfastes de l'après-cancer liées à des expositions aux facteurs de risque.

 

Pour découvrir l'intégralité du livre blanc, vous pouvez cliquer ici.

Pour retrouver la résolution entière du CESE, cliquez ici

 

Please reload

Please reload

À la une

Santé Publique France vient de publier son rapport, actualisé tous les 5 ans, permettant d'analyser et d'étudier plus de 74 types et sous-types de can...

Incidence et mortalité des cancers : les évolutions depuis 1990

9 Jul 2019

1/6
Please reload

Suivez-nous !
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Social Icon
Please reload

Trier par date