Pesticides : Flash Info

Note : Le texte suivant a été rédigé le 28/04/2016 par Elodie, une stagiaire en prévention au Comité du Puy-de-Dôme. Censé être présenté sous forme de "flash info" via Facebook, la quantité d'informations importantes s'avérait un peu trop élevée pour ce format. Voici aujourd'hui la version complète du texte.

 

Les Pesticides

 

Les pesticides sont utilisés dans l'agriculture mais aussi dans d'autre secteurs comme le traitement du bois pour les habitations, l'entretien des parcs, terrains de sport, golfs, les infrastructures routières et ferroviaires. Les particuliers les utilisent à des fins sanitaires (anti-poux), vétérinaires (antipuces), contre les insectes (mouches, moustiques,) ou pour le jardinage.

 

Les pesticides c'est quoi exactement ?

 

Le terme de pesticide désigne toutes substances ou mélange servant à empêcher, détruire, repousser des organismes indésirables pour l'agriculture ou l’hygiène publique. Il s'agit d'un terme général englobant une grande variété de produits.

 

On utilise les pesticides comme herbicides pour tuer les végétaux, comme les insecticides contre les insectes, comme fongicides contre les champignons et la moisissure.

On trouve d'autres pesticides comme les acaricides qui luttent contre les acariens, les avicides contre les oiseaux ; les molluscicides contre les mollusques.

Ces pesticides se trouvent sous différentes formes liquide, solide ou gazeuse. Les pesticides sont surtout utilisés dans l'agriculture afin de maximiser les rendements des exploitations agricoles en produisant des récoltes régulières, de qualité et en quantité suffisante, mais aussi afin de minimiser la main-d’œuvre.

 

Tous les pesticides, même les moins nocifs, ont une toxicité plus ou moins grande pour les différents écosystèmes et pour l'être humain.

 

Une intoxication aux pesticides peut se caractériser par différents symptômes et degrés d'intoxications. Elle entraîne dans un premier temps une irritation de la gorge, des yeux, des vomissements, plus grave, l’intoxication peut même entraîner la mort.

 

Depuis quelques temps, des études essaient d'établir un lien entre cancer et pesticide. Certaines études ont démontré que chez les agriculteurs, certains cancers étaient plus fréquents : mélanome, lèvres, prostate, lymphome, estomac, leucémie. Il existe aussi un lien entre les troubles neurologiques et l'utilisation des pesticides. Une étude a établi que les agriculteurs qui utilisent des pesticides ont un risque deux fois plus élevé de développer la maladie de Parkinson que ceux qui n'en utilisaient pas.

 

Le premier consommateur mondial de pesticides sont les États-Unis, suivis de l'Inde puis de la France. En ce qui concerne l'Europe, la France est le premier gros consommateur de pesticides, suivie de l'Allemagne.

 

Chaque année, plus de 59 300 tonnes de pesticides sont utilisés pour les cultures agricoles et horticoles.

 

Les pesticides restent longtemps présents même après son arrêt d'utilisation. Par exemple le DDT le plus connu des insecticides est interdit d'utilisation en Belgique depuis 1974. Mais en 2003, on en retrouve encore dans l'eau, les sols, les aliments, l’atmosphère et les produits alimentaires venant des pays utilisant toujours ce produit.

 

Quelques conseils pour limiter sa consommation de pesticides :

 

Les fruits et légumes contenant le plus de pesticides sont : pêches, pommes, poivrons, céleris, nectarines, fraises, cerises, choux frisés, laitues, raisin (importé), carottes, poires...

 

Ceux qui en contiennent le moins sont : oignons, avocats, maïs doux, ananas, mangues, asperges, petits pois, kiwis, choux, aubergines, papayes, pastèques, brocolis, tomates, patates douces.

 

Certains fruits sont protégés des pesticides par l'épaisseur de leur peau. (Bananes, mangues, kiwis, petits pois grâce à leur cosse et maïs grâce à leurs feuilles).

Consommer des produits séchés, surgelés ou en conserve permet de limiter l’ingestion de pesticides car avant d’être conditionnés, ils font l’objet d’un lavage minutieux.

Il faut bien laver les fruits et légumes avant consommation mais cela n'est pas suffisant, il faut aussi les éplucher. Petit conseil pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude à l'eau pour rincer vos fruits et légumes.

Please reload

Please reload

À la une

Santé Publique France vient de publier son rapport, actualisé tous les 5 ans, permettant d'analyser et d'étudier plus de 74 types et sous-types de can...

Incidence et mortalité des cancers : les évolutions depuis 1990

9 Jul 2019

1/6
Please reload

Suivez-nous !
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Social Icon
Please reload

Trier par date