Réparation de l’ADN : les clés d’un processus révélées

 

Les travaux de plusieurs équipes françaises et britannique, dont celle de Terence Strick (Equipe labellisée 2016, CNRS UMR 7592, Paris), ont permis de disséquer un mécanisme de réparation de l’ADN avec une précision encore jamais atteinte.


Ces résultats ont été publiés dans la revue Nature (1).

Les travaux de l’équipe de Terence Strick ont permis de filmer en temps réel le processus de réparation d’une molécule d’ADN endommagée par des rayons ultraviolets. De la sorte, les chercheurs ont pu précisément observer les différentes protéines impliquées dans ce mécanisme et la façon dont leurs activités se coordonnent afin de réparer l’ADN endommagé.

La réparation de l’ADN est un mécanisme utilisé par les cellules cancéreuses pour se protéger des effets de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Ce résultat inédit pourrait donc permettre de mieux comprendre comment certains cancers parviennent à devenir résistants à ces traitements.

(1) Numéro 536, Août 2016

Please reload

Please reload

À la une

Santé Publique France vient de publier son rapport, actualisé tous les 5 ans, permettant d'analyser et d'étudier plus de 74 types et sous-types de can...

Incidence et mortalité des cancers : les évolutions depuis 1990

9 Jul 2019

1/6
Please reload

Suivez-nous !
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Social Icon
Please reload

Trier par date